Un peu d'histoire sur la Danse-Thérapie

l’Art est indispensable à l’Humain
Depuis toujours la danse fait partie des rituels de guérison, de lien social et de célébration des cultures traditionnelles. 

 

​La thérapie par la danse 

par le mouvement, est apparue dans notre société dès 1940. Elle répondait entre autres au besoin de trouver une approche non verbale pour traiter les personnes souffrant de troubles psychiatriques. 

Les premiers ateliers 

ont eu lieu aux USA avec Marian Chase et Mary Whitehouse, et en Allemagne avec Trudi Shoop créant ainsi leurs propres méthodes inspirées de différentes approches du mouvement corporel. La danseuse et chorégraphe américaine Anna Halprin crée la Méthode Tamalpa. 

Un des pionniers

de la danse-thérapie fut Rudolph Laban, danseur et chorégraphe allemand. La psychanalyse et l’analyse de Laban permettent une réflexion sur les fonctions émotionnelles mise en jeu dans la séance. Il a étudié les influences des dynamiques du mouvement.

Depuis, la danse-thérapie ou mouvement-thérapeutique

est devenue de plus en plus connue. En la découvrant, les personnes prennent conscience qu’elle s’adresse à tout-chacun car nous bougeons tous, ne fus qu’une toute petite partie de notre corps. 

Le corps enveloppe

nos organes, notre squelette, nos tendons, nos muscles (qui sont en constant mouvement eux aussi) mais pas que !… puisque le corps enveloppe, couvre, porte, renferme toute notre histoire, nos souvenirs nos émotions ainsi que des non-dits. Que nous soyons conscients ou pas.

Par l’intermédiaire de notre corps

nous pouvons raconter notre histoire sans avoir nécessairement recours à la parole. Tout ceci peut s’avérer libérateur. Révélateur...

Pour finir

j’ajouterai que l’Art est indispensable à l’Humain ; Créer c’est vital et la créativité est présente à tout à chacun, peu importe son "niveau" et son âge. 

Toute personne a le droit de créer car nous possédons TOUS de capacités artistiques.